Actualités

/ Actualités /
­
  • Roubaix

Roubaix: Gwendoline, une «kapseuse» qui donne du temps en échange d’un logement

Elle doit partager la bouilloire et la salle de bains, mais ça ne la dérange pas. Au contraire même. Colocataire militante, grâce à l’AFEV, Gwendoline est une kapseuse : en plus du logement qu’elle occupe, elle s’implique dans son quartier (Lire la suite) Article du 16 février 2016, de Marc Grosclaude pour La voix du [...]

  • Johana-Xenia-Faith-volontaires-en-service-civique-400x225

Le quartier Croix-Rouge de Reims mérite mieux que son image

Un an après les attentats, retour au quartier Croix Rouge de Reims Au lendemain des attentats de janvier 2015, le quartier Croix-Rouge de Reims avait fait la une de l’actualité. Saïd Kouachi, l’aîné des deux frères auteurs de l’attaque contre Charlie Hebdo, y avait vécu. La Zep publiait alors le coup de colère de Pierre [...]

  • Kaps Paris

Paris : La colocation met le Kaps vers le social

Des étudiants vivent ensemble autour d'un projet social, une solution économique qui favorise une bonne cohésion.. La Kolocation à projets solidaires (Kaps), est un programme mis en place par l’Association de la fondation étudiante pour la ville (AFEV). Développé en 2010, le Kaps réunit des étudiants de moins de 30 ans en colocation, afin qu’ils [...]

  • 456520-kolocation-solidaire-mise-en-place-par-l-afev-a-grenoble-afev-mars-2015-510x_

Étudiants, et si votre engagement associatif passait par la coloc’ ?

Partager sa vie quotidienne avec d'autres étudiants tout en s'investissant dans un projet citoyen : tel est le principe des "koloc's solidaires" de l'Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville), qui se développent peu à peu en France. Une idée venue de l'université catholique de Louvain en Belgique où ce mode de logement est [...]

  • couronneries

Poitiers: un an de l’autre côté du clain

« Comment-ça tu dois attendre le bus? »  »Quoi ? Tu n’habites pas en centre-ville ? »  »Mais attends, t’es payée pour habiter là-bas ? » Autant de questions que j’ai maintes fois entendues au cours de cette année et qui m’ont fait sourire. (Lire la suite) Audrey L. pour le blog "ZEP": zone d'expression prioritaire, le 26 avril 2015.

  • arton3856-b3910

Patrick Kanner soutient le projet KAPS

"Dans le cadre de son déplacement à Nantes pour assister au premier « Rendez-vous de la jeunesse », Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a pu découvrir le projet KAPS porté par l’Afev".(Lire la suite)     Article en ligne du 10/04/2015 du Ministère de la ville, de la jeunesse et [...]

  • 1872796_862_8984405_800x400

« Colocations solidaires Demain, « Disco soupe » à Saige »

« L’année scolaire n’est pas terminée que d’ores et déjà tous ont envie de resigner pour l’an prochain. Depuis septembre, huit étudiants du campus vivent ensemble à Saige dans ce qu’on appelle des colocations solidaires (...)" Lire la suite Article en ligne  du 30/03/2015 de Aude Boilley pour sudouest.fr

  • Microsoft Photo Editor - P3060821.JPG

Interview de Mathilde, kapseuse à Paris, dans Banlieues Créatives

Mathilde, originaire de Chevilly-Larue (94), est étudiante en philosophie à La Sorbonne. En 2013, elle décide de faire un service civique au sein de l’Afev durant un an. Elle s’occupe notamment du projet Kaps mené par l’association depuis plus de cinq ans dans plusieurs villes de France. (Lire la suite) Témoignage diffusé sur le site [...]

  • foto

Les KAPS au XIIIe Congrès International des Villes Éducatrices 2014 à Barcelone

 Les expériences des KAPS  de Rennes, implantées dans les  quartiers de Villejean, Bréquigny et Maurepas, ont été mises en avant par la Banque Internationale de Documents des  Villes Éducatrices (En savoir plus)  Article en ligne du 11/03/2015 pour le site de la BIDCE

  • Logo rencontre novembre

Première rencontre nationale des Koloc’ à projets solidaires (kaps)

Vendredi 21 novembre 2014 Au FUAJ - 20 esplanade Nathalie Sarraute 75018 PARIS De 10h30 à 18h30   Après trois années d’expérimentation, le projet des "kolocations à projets solidaires" entre dans une phase de développement : aujourd’hui, 16 villes concernées en France, 371 jeunes engagés au cœur de leur quartier ; 20 villes et 600 jeunes à [...]